Archives de catégorie : Activités

Activité scientifique, acivité pédagogique, activité académique

Vocabulaire de la spatialité japonaise : Prix du livre de l’académie d’architecture 2014

vocabulaire-de-la-spatialite-japonaise-sous-la-direction-de-philippe-bonnin

 

 

Le dictionnaire dirigé par Philippe Bonnin, Nishida Masatsugu,  Inaga Shimegi, « Vocabulaire de la spatialité japonaise », auquel j’avais eu le plaisir de participer va recevoir le Prix du livre de l’académie d’architecture 2014.

 

 

Characteristics of the Rebellious Youth in Japan, University of Michigan Noon Lecture (30 octobre 2014)

Je donnerai une conférence à l’université du Michigan dans le cadre des Noon Lecture du Centre d’études sur le Japon (Center for Japanese Studies).

Titre de l’intervention : Characteristics of the Rebellious Youth in Japan

Résumé :

The mobilization of Japanese youth has been a recent but decisive factor in strengthening the anti-poverty movement in Japan, which is one of the major Japanese social movements. It triggered major juridical reforms, such as the public assistance law or the temporary workers law. However, little is known about these young people.

By joining the Tokyo Youth Union, one of the major organizations that support the mobilization of young people, I gathered both qualitative and quantitative data regarding its members. I will present new findings concerning the characteristics of these young people and the process that leads to their mobilization.

 

 

MSH Grenoble : commentaire de documentaires

J’interviendrai dans le cadre des XVIIIème rencontres autour du film ethnographique à la Maison des Sciences de l’Homme de Grenoble (retour au pays !) le vendredi 17 octobre 2014.

Je présenterai/commenterai les deux documentaires suivants :

Tokyo freeters
Marc Petitjean, France, 2010, 47’
Au Japon on les appelle les « freeters ». Ils sont environ 4 millions. Jeunes, parfois diplômés, ils vivent d’emplois précaires et sont souvent victimes de la conjoncture économique et des conditions de travail imposées par les employeurs. Certains développent un mode de vie particulier, une contre-culture à la japonaise. Ce documentaire approche aussi ces jeunes Japonais qui refusent la société de consommation, la soumission de leurs parents, et le travail comme seul objectif de vie.

La voie de l’encre
Pamela Valente & Pascal Bagot, France, 2010, 70’
La voie de l’encre lève le voile sur l’un des secrets les mieux gardés de l’artisanat japonais : le tatouage traditionnel ou irezumi. À travers le quotidien d’une des dernières familles de tatoueurs et une galerie de personnages, le film est une plongée dans l’univers troublant de ce fils illégitime de l’estampe.

 

 

Youth and Social Movements in Japan , ISA Symposium 2014 (19 juillet 2014)

Présentation au panel Youth and Social Movements, joint session of RC34 Sociology of Youth and RC48 Social Movements, Collective Action and Social Change.

 

Youth and Social Movements in Japan

Characteristics of the Rebellious Youth and its Mobilization in Japan

 

Though not as spectacular or massive as in other countries, mobilization of the youth in Japan is however a major phenomenon that triggers attention. Especially, the mobilization of young non-regular workers since 2000 had a major role in strengthening the national anti-poverty movement. It supported, for instance, the reform of the assistance income law and the reform of the temporary workers law.

However this contribution has been scarily analyzed or has been simply by-passed by researchers. As a matter of fact, we still know very little about the social mobilization of the Japanese youth.

By analyzing results of our research focusing on members of the « Union of the Youth of Tokyo », a leading organization of the anti-poverty network, I would like to present new findings concerning two dimensions of this mobilization:

1) What are the characteristics of the young people who mobilize (in terms of age, gender, income and socioprofessional class)

2) What are the characteristics of their mobilization (primo-mobilization or not; short term or long term mobilization).

Our findings are based on quantitative and qualitative data: the archive of the SU (630 entries) and in-death, longitudinal interviews of 50 members that started in 2008, during and after their mobilization in the « Union of the Youth ».

Social Mobilization of the Youth in Japan, Stanford Center on Poverty and Inequality (18 avril 2014)

Présentation au centre de recherche sur la pauvreté et les inégalités de Stanford le 18 avril 2014.

Titre :

Social mobilization of the Youth in Japan:

Reassessing the relation between poverty and social activism

 

Abstract :

This presentation aims at investigating the relation between social mobilization and poverty. It appears as a death angle of major social or labor movement theories: in the Marxist tradition, the lumpen proletariat is described as an enemy of the organized working class. More recently, the resource mobilization theory underlines the importance of resources to protest, resting the case of people with few or no assets. The case of Japan seems even more challenging: it is known for the coexistence of a weak and “consensual” civil society, “cooperative” labor unions and the share perception of a vast middle class.

It is lesser known that Japan has now a high poverty rate, second only to the one of the United States. Since the 90s, an anti-poverty movement has grown to become one of the strongest social movements in the country. It gave a strong echo to new social issues such as homelessness or working poor. The impact of the great recession has given even more strength to this social movement and seems, according to the media, to have gathered even more poor people into activism, reaching to young people with insertion problem on the labor market.

Accordingly, inside this social movement, I have focused on the recent mobilization of young non-regular workers by new labor unions or “community unions”. It is the first research on this subject using quantitative data, a community union archive (630 entries), and qualitative data, a panel of 50 members that I interviewed recurrently since 2008. In my investigation I managed to confirm the relation between poverty and social mobilization but not without elaborating on other critera such as sex, age, social trajectory and professional carrier expectations. Also, I challenge the conclusion that, because of a high turn over, their mobilization is actually weakening the social and labor movement. As I followed the trajectory of some of the members and ex-members, I found out that leaving the labor union does not mean giving up social mobilization. They can be defined as “nomads” of social movements.

Inquiry into the Growth and Decline of the Very Poor in Japan, Conference, Berkeley (23 avril 2014)

Berkeley-cjs

 

 

 

 

 

 

 

 

23 avril 2014, conférence au centre d’études japonaises de Berkeley

Conférence :  Inquiry into the Growth and Decline of the Very Poor in Japan

Abstract :

Japan is still often described as a relatively egalitarian society with a strong and well-developed middle-class. However, in recent decades, poverty and inequality have become major issues. From a comparative perspective, Japan is far from the only country concerned with a rise in the number of poor and very poor, as many other countries have witnessed a worsening of their social situation especially since the great recession started at the end of 2008.

 

However, the situation in Japan stands out for one major reason. Though the number of poor people is on the rise (for instance, the unemployed or social welfare receivers), there has actually been a decrease in the number of homeless people. Looking back to the beginning of the Japanese phenomenon of homelessness in the early 90s, this is not the first time that these two figures are not moving simultaneously.

 

As this paradox contradicts well-established knowledge of social stratification and structure, this presentation will inquire why these two figures have such a distinct relationship. I will examine the origin, evolution and methodology used to count the homeless population in Japan in order to explain this apparent contradiction : more poor, fewer homeless people.

 

 

David-Antoine Malinas

PhD in Social Sciences (2005, Hitotsubashi University) and in Political Sciences (2007, Panthéon-Sorbonne University) ; Postdoctoral researcher at the French Japanese Houses Research Center from 2007 to 2009 ; Research fellow at the Center of Excellence “Social Stratification and Inequality” of Tohoku University from 2009 to 2011 ; Associate professor at Paris Diderot – Paris 7 at the Faculty of Languages and Civilizations of East Asia since 2011.

His main themes of research are poverty and civil society in Japan, studying the mobilization process of the very poor, its socio-political roots, meaning and consequences. He is the author of Homeless Struggle in Japan – the rebirth of civil society, L’Harmattan, 2011 (in French)” and several other articles related to this theme.

Curriculum Vitae


DIPLÔMES ET DOUBLE FORMATION
 
2007/07/03 Doctorat de science politique. Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris, France.
Centre de Recherches Politiques de la Sorbonne.
2007/07/01 Doctorat en sciences sociales. Université Hitotsubashi, Tokyo, Japon.
Ecole doctorale en sciences sociales.
2000/09~ 2005/09 Boursier du gouvernement japonais, monbushô. Université Hitotsubashi, Tokyo, Japon.
Faculté des sciences sociales.
1999/09 Master 2 en Science politique comparée, Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence.
Ecole doctorale en science politique.
1997/09~ 1998/07 Etudiant d’échange interuniversitaire. Université Chuo, Tokyo, Japon.
Faculté de Droit.
1998/06 Diplôme de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence.
Section service public.
1995/06 Baccalauréat. Section ES (économie).

LANGUES ETRANGERES
 
Anglais bilingue
Japonais bilingue
 
NOUVELLES TECHNOLOGIES
 
Bureautique Maîtrise courante de la suite Microsoft Office (Word, Excel, Powerpoint) et Open Office.
Informatique Maîtrise de l’environnement Mac, Windows et Linux.
Internet Utilisation messagerie électronique, liste de diffusion, création et gestion de blog, co-création et co-gestion de sites internets, utilisation des réseaux sociaux (facebook, twitter, google +).

PARCOURS PROFESSIONNEL
 
2011/09~ présent Ministère de l’Education nationale, Université Paris Diderot – Paris 7, LCAO, France, Paris : Maître de conférences.
Directeur des études japonaises (EILA), Directeur des relations internationales – Japon (LCAO). Développement filière LEA (création master), intensification relations avec partenaires japonais (renouvellement et nouvelles conventions, double diplôme).
2010/11~ 2011/03 Center for the Study on Poverty and Inequality, Université Stanford, Etats-Unis, Californie, Stanford : Chercheur invité.
Approche comparée de la situation de pauvreté et de l’engagement citoyen après la crise des subprime : France, Etats-Unis, Japon.
2009/04~ 2011/09 Centre de Recherche sur la Stratification Sociale et les Inégalités, Université du Tohoku, Japon, Sendai : professeur assistant déchargé d’enseignement.
Thématique de recherche : mouvement social et changement social au Japon, le mouvement des jeunes précaires. Organisations de colloques internationaux (Nations-Unies) et publications internationales.
2007/09~ 2009/03 Centre de recherche de la Maison Franco-Japonaise, Tokyo, Japon : chercheur postdoctoral.
Thématique de recherche : le mouvement anti-pauvreté au Japon. Organisation colloque international 150ème anniversaire des relations franco-japonaises. Membre comité de rédaction revue d’étude scientifique sur le Japon « Ebisu ».
2004/09~ 2005/05 Université Hitotsubashi, Japon, Tokyo : lecteur.
Intitulé du module d’enseignement : Sociologie urbaine.
1996/07 ~ 08 Ambassade de France au Japon, Japon, Tokyo : attaché.
Stagiaire responsable de la mise en place du dispositif « îlots », système de localisation et protection des ressortissants français en cas de situation d’urgence.

COMPETENCES PROFESSIONNELLES
 
2007/07 – actuel Enseignement et recherche
Maître de conférences, université Paris-Diderot, LCAO : 2011 – actuel
Enseignement : langue japonaise tous niveaux, différences culturelles Europe-Asie, société civile et monde du travail au Japon.Professeur assistant, université du Tohoku, Sendai, Japon : 2009 – 2011, Centre de recherche sur la stratification sociale et les inégalités.
Thématique de recherche : pauvreté et mobilisation politique au JaponChercheur postdoctoral, Maison Franco-Japonaise, Tokyo, Japon : 2007 – 2009, Centre français de recherche sur le Japon contemporain.
2011/09 – actuel Directeur des études (Université Paris Diderot – Paris 7, EILA)
Responsabilité petite équipe (quatre collègues), évaluation étudiants, gestion du personnel, gestion budget, promotion de filière.
2011/09 – actuel Responsable relations internationales – Japon (Université Paris Diderot – Paris 7, EILA)
Accueil et visite partenaires japonais, renouvellement échanges existants, développement du réseau partenaire (conventions, doubles diplômes).
2008 – actuel Responsabilité scientifique (Laboratoire CRCAO, Maison Franco-Japonaise)
Organisation de colloques nationaux et internationaux, publications scientifiques individuelles et collectives en français anglais et japonais, traduction, évaluation, recherche de financements.

 

A propos de l’auteur

David-Antoine Malinas est docteur en science politique de l’université Panthéon Sorbonne et docteur en sciences sociales de l’université Hitotsubashi. Il est actuellement maître de conférences à l’université Paris Diderot – Paris 7, directeur des études japonaises et responsable des relations internationales avec le Japon au sein de l’UFR EILA.

Il croise dans sa recherche la problématiques des inégalités économiques et sociales grandissantes au Japon et la montée d’une société civile protestataire dans ce pays. Il est l’auteur de plusieurs articles sur le sujet et de l’ouvrage : La lutte des sans-abri au Japon : le renouveau du militantisme.

Dans sa recherche la plus récente, il s’intéresse à la mobilisation sociale des jeunes précaires au Japon et la nécessité de repenser les outils méthodologiques utilisés pour en rendre compte.

Curriculum Vitae

Bibliographie

Direction, co-direction

  • Malinas, David-Antoine (ed.) et Gill, Tom (ed.). 2004. «The Controversy on Homeless People in Japan », Shidai shakaigaku (Revue de Sociologie de l’université de la ville d’Osaka), n°5 : p.3-51.
  • Malinas, David-Antoine (co-ed.), Osawa, Mari (ed.) et alii. 2010, février. La société face à la pauvreté des femmes : comparaison France-Japon à l’heure de la crise mondiale (女性の貧困化に社会はどう立ち向かうのかグローバル危機の中での日仏比較), Institut des Sciences Sociales de l’Université de Tokyo (東京大学社会学研究書・研究シリーズ), Collection Recherche.
  • Malinas, David-Antoine et Martine, Julien. [2015]. Le Japon au début du XXIème siècle, Collection Japon Pluriel, Paris, Ed. Ph. Piquier.

Livres et chapitres de livres

  • Malinas, David-Antoine. 2007. « La pauvreté de rue dans le Japon contemporain », in Jean-Marie Bouissou (dir.), Le Japon Contemporain, Paris, Fayard : p. 281-284.
  • Malinas, David-Antoine, Kawazoé, Makoto et Tokairin, Satoshi. 2008. « Solidarité sociale pour lutter contre la pauvreté», in Satoshi Tokairin, Hinkon no genba (terrain de la pauvreté). Tokyo, Mainichi shinbun sha : p. 168- 212.
  • Malinas, David-Antoine. 2008. « Les sans-abri de Tokyo », in Michaël Ferrier, Le goût de Tokyo. Paris, Mercure de France : p.73-76.
  • Malinas, David-Antoine. 2011. Le mouvement des sans-abri au Japon – le renouveau du militantisme. Paris, L’Harmattan : pp.413.
  • Malinas, David-Antoine. 2011. «Homelessness in Japan: Corporate welfare limits in an aging society » in Sato Y., and J. Imai (eds.),Japanese Employment under Reforms: Changes in Welfare and Structural Inequality, Melbourne, Trans Pacific Press : p.132-147.
  • Malinas, David-Antoine. 2012. « Public Policies toward Homeless and the Politicization of Civil Society in Japan » in Ken-Ichi Ohbuchi, Nobuko Sakai, Social Exclusion, Perspectives from France and Japan, Melbourne, Trans Pacific Press : p.86-101.
  • Malinas, David-Antoine. 2013. « Blue tent », notice bibliographique, vocabulaire de la spatialité japonaise, Philippe Bonnin, Presse du CNRS, p.68 – p.70.
  • Malinas, David-Antoine. [2015]. “Le caché, le visible et l’invisible : analyse de l’oekoumène du très précaire dans la mégalopole japonaise”, sous contrat.

Articles (avec comité de lecture)

  • Malinas, David-Antoine. 2004. « Voices from the Underground: Homeless People’s Social Movement in Japan, The 1994-1996 Shinjuku case study (les voix souterraines: le mouvement des sans-abri au Japon, le cas d’étude de Shinjuku) », Shidai shakaigaku (Revue de Sociologie de l’université de la ville d’Osaka), n°5 : p.43-50.
  • Malinas, David-Antoine. 2006. « Exclus et précaires dans le Japon contemporain. Caractéristique et analyse du phénomène sans-abri », Cités, n°27 : p.41-53.
  • Malinas, David-Antoine. 2006. «  De plus en plus de sans-abri au Japon », La documentation française, n°2.913 : p. 22-28. [éd. orig. Malinas, David-Antoine. 2006. « Exclus et précaires dans le Japon contemporain. Caractéristique et analyse du phénomène sans-abri », Cités, n°27 : p.41-53.]
  • Malinas, David-Antoine. 2007. « Un phénomène international ? Les sans-abri au Japon », Partage, n°192 : p. 39-45. [éd. orig. Malinas, David-Antoine. 2006. « Exclus et précaires dans le Japon contemporain. Caractéristique et analyse du phénomène sans-abri », Cités, n°27 : p.41-53.]
  • Malinas, David-Antoine. 2009. « Analyse du renouveau militant de la société civile japonaise : le mouvement des sans-abri de Shinjuku à Tokyo », Ebisu, no39, p.57-78.
  • Malinas, David-Antoine. 2010. « Analyse des contraintes et conditions à l’émergence d’un mouvement de plus précaires : le cas du mouvement de défense de sans-abri au Japon », Le mouvement social, no230, p.65-78.
  • Malinas, David-Antoine. 2013. « L’action collective protestataire dans le Japon contemporain, analyse spatiale d’une tradition cachée », Diversité Urbaine, vol.13, p.27 – p.43.

Articles (sans comité de lecture)

  • Malinas, David-Antoine. 2002. « shohyô dhidhie domajiêru / tsuru tamiko yaku shitsugyô no shakai gaku (Revue critique, La sociologie du chômage par Didier Demazière (traduit par Tsuru Tamiko) », Buraku Kaiho Kenkyu, n°149 : p.92-95.
  • Malinas, David-Antoine. 2008. « フランスのサミュ・ソシァル: ホームレス支援緊急システム (Le Samu social en France : un système de l’urgence pour les sans-abri) », Shelter-less, n°36, p.118-131.
  • Malinas, David-Antoine. 2009. « 反貧困運動をどう見るか・世代間の連帯にむけて(Comment penser le mouvement anti-pauvreté ? vers une solidarité intergénérationnelle)», 現代の理論(Gendai no riron), no 20, p.161-p.169
  • Malinas, David-Antoine. 2011. «Sans-abri : les limites du système d’assistance », Informations Sociales, no 168 Nov-Déc 2011, CNAF : France, p.46-48.
  • Malinas, David-Antoine. 2012. « La mobilisation en faveur des sans-abris au Japon », Entretien, Droits et construction sociale, Bulletin no6, 10 avril 2012, p. 11-15.

Traduction

  • Malinas, David-Antoine, Isabelle Giraudou, [Unpublished], «竹信美恵子, 手をつなぐ貧困女性, 朝日新聞2008年10月1日(Mieko Takenobu, Poor women solidarity, Asahi Shinbun, 1er octobre 2008)) ».
  • Malinas, David-Antoine, Giraudou, Isabelle. 2010. « Japon, grand pays de la pauvreté accrue par le système de redistribution par Mari Osawa (sai bunpai ga tsukuridasu hinnkon daikoku nippon, 再分配が作り出す貧困大国ニッポン)», dans La société face à la pauvreté des femmes : comparaison France-Japon à l’heure de la crise mondiale (女性の貧困化に社会はどう立ち向かうのかグローバル危機の中での日仏比較), Institut des Sciences Sociales de l’Université de Tokyo (東京大学社会学研究書・研究シリーズ), Collection Recherche, p.103-117.
  • Malinas, David-Antoine, Mélanie, François. 2010. « Ce que je vois dans la rue, moi, femme SDF : activités du groupe Nora et Kitchen 246 par Misako ICHIMURA (rojô seikatsu kara mieru koto – nora no katsudôto 246 kicchin, 路上生活から見えること -ノラの活動と246キッチン)», dans La société face à la pauvreté des femmes : comparaison France-Japon à l’heure de la crise mondiale (女性の貧困化に社会はどう立ち向かうのかグローバル危機の中での日仏比較), Institut des Sciences Sociales de l’Université de Tokyo (東京大学社会学研究書・研究シリーズ), Collection Recherche, p.84-90.
  • Malinas, David-Antoine, Giraudou, Isabelle. 2010. Sasanuma Hiroshi, « Un aperçu de la protection des droits sociaux au Japon (shakai ken – kokka baishô seikyû ken, 社会権・国家賠償請求権) »,Ebisu n°43, printemps-été 2010, p. 55-82.

 

Les politiques en faveur des sans-abri, Maison franco-japonaise, Tokyo

Dans le cadre du symposium intitulé « Est-il possible de construire une société sans exclusion ? perspective franco-japonaise, j’interviendrai le 18 octobre 20009 au matin (session D de 10h15 à 12 h) à la Maison franco-japonaise (Tokyo).Le titre de ma présentation est : « les politiques publiques en faveur des sans-abri ».Il y a trois parties :

1 – En marge du droit : le phénomène sans-abri (1990 – 2000)
Dans la première partie, nous nous intéressons à l’émergence de la catégorie des « sans-abri » comme catégorie d’une action publique d’abord répressive.

2 – Le droit des sans-abri et les politiques négociées (2000 – 2007)
Dans la seconde partie, nous analysons le processus de mise en place de politiques publiques en faveur des sans-abri à partir de la montée d’un mouvement en faveur des sans-abri.

3 – Les nouvelles directions de l’action publique en période de crise (2008-2009)
Dans la troisième et dernière partie, nous analysons les nouvelles directions de l’action publique avec le redéploiement de moyens jusqu’alors mis en œuvre en faveur des sans-abri et qui ciblent désormais de nouvelles catégories de très pauvres (les travailleurs pauvres). 

Des informations plus précises à cette adresse :
http://www.mfj.gr.jp/agenda/2009/10/17/index.php#anchor_971 

Analyse du renouveau militant de la société japonaise

 L’article est sorti ! 
Il traite de la question de la précarité sous l’angle de l’action collective. Avec trois parties : l’incapacité des mouvements d’habitants traditionnellement porteurs de voix critiques de se saisir de la question de la grande pauvreté, la naissance d’un nouveau mouvement anti-pauvreté basé sur deux nouvelles caractéristiques : hétérogénéité des acteurs – dans le cas étudié les sans-abri et leurs soutiens de la gauche radicale – et nouveau répertoire d’action – recours aux médias plutôt qu’au juge.
Malinas, David-Antoine. 2009. « Analyse du renouveau militant de la société civile japonaise : le mouvement des sans-abri de Shinjuku à Tokyo », Ebisu, no39, p.57-78

Pour commander, le lien est là :

 

Colloque action collective et militantisme, Maison franco-japonaise (31 juin – 1er juillet 2008)

ACTION COLLECTIVE ET ENGAGEMENT MILITANT
PERSPECTIVE CROISÉE FRANCE-JAPON

samedi 31 mai et dimanche 1er juin 2008
Maison franco-japonaise (Tokyo, Ebisu)
Organisation : Bureau français de la MFJ
Collaboration : IEPI-CRAPUL (Univ. de Lausanne), CRPS (Univ. Paris 1), IRISES-Univ. Paris 9,
Université d’Ibaraki, Université Hitotsubashi, Université de Tokushima, Université Kanagawa

Programme
SAMEDI 31 MAI – Auditorium de la Maison franco-japonaise
Entrée libre avec traduction simultanée français-japonais

9h30-9h45 Ouverture par Françoise SABBAN (MFJ)

10h-11h10 Session 1 AUX FRONTIÈRES DU MILITANTISME : DÉSENGAGEMENT, NON-ENGAGEMENT
Modérateur : GOTÔ Hitoshi (Univ. Kanagawa)
Olivier FILLIEULE (Univ. de Lausanne) Pour une sociologie du désengagement
HIGUCHI Naoto (Univ. de Tokushima) Le militantisme au Japon : un héritage sans descendants ?
Le cas des leaders de mouvements sociaux

11h10-12h30 Session 2 VIES MILITANTES
Modératrice : Isabelle SOMMIER (Univ. Paris 1)
AIKAWA Yôichi (Univ. Hitotsubashi) Du désengagement au réengagement : comprendre la dissémination de
l’action collective au Japon
Frédéric ROUSTAN (EHESS) Les études vietnamiennes au Japon et la génération de la Guerre du Vietnam :
entre révolte urbaine et révolution épistémologique

13h30-14h40 Session 3 MOBILISATION ÉTUDIANTE ET POSTERITÉ
Modérateur : Olivier FILLIEULE (Univ. de Lausanne)
Isabelle SOMMIER (Univ. Paris 1) 1968 : événement politique et héritage
GOTÔ Hitoshi (Univ. Kanagawa) Le mouvement des étudiants dans les années 1960 et son influence sur
la société japonaise

14h40-15h50 Session 4 LE STATUT DES IMMIGRÉS
Modératrice : INABA Nanako (Univ. d’Ibaraki)
Choukri HMED (IRISES-Univ. Paris 9) L’Etat et les mouvements d’immigrés en France depuis les années 1970
Hélène LEBAIL (IFRI) Les sans-papiers au Japon à l’heure de la politique d’immigration choisie : émergence
d’une mobilisation en faveur de la régularisation

16h20-17h30 Session 5 AUJOURD’HUI, LE MOUVEMENT DES SANS-ABRI
Modérateur : Choukri HMED (IRISES-Univ. Paris 9)
INABA Nanako (Univ. d’Ibaraki) L’art de l’occupation : le mouvement des «sans» en France
David-Antoine MALINAS (MFJ) La cause des sans-abri au Japon : stratégie de lutte et survie organisationelle
17h30 Clôture

DIMANCHE 1er JUIN – salle 601 de la Maison franco-japonaise

places limitées, réservation obligatoire à l’avance auprès de davidmalinas@gmail.com
langue de travail : anglais
Atelier
Études bilatérales de l’action collective : moyens et perspectives
Présentation des participants
13h–15h30 : Présentation des participants français et japonais
Favoriser les études bilatérales sur l’action collective
16h-16h30 : Présentation du programme CHORUS (ANR-JSPS)
16h30-17h : Projet de publication des actes du colloque en France et au Japon
Contact : Bureau français de la Maison franco-japonaise
3-9-25 Ebisu Shibuya-ku Tokyo 150-0013 TOKYO JAPON
tel : 03-5421-7641 fax : 03-5421-7651
http://www.mfj.gr.jp/
* pour participer à l’atelier du 1er juin, prière de contacter davidmalinas@gmail.com
———

シンポジウム
集合行為と闘争への関与:日仏比較

2008 年5 月31 日(土)シンポジウム 6 月1 日(日)アトリエ
於 日仏会館 (恵比寿)
主催:日仏会館フランス事務所
協力:IEPI-CRAPUL (ローザンヌ大学)、CRPS (パリ第1 大学)、IRISES‒パリ第9 大学、
茨城大学、一橋大学、徳島大学、神奈川大学

プログラム
5 月31 日(土) 日仏会館ホール
入場自由・無料 日仏同時通訳つき

9 時30 分~9 時45 分 開会挨拶:フランソワーズ・サバン(日仏会館)

10 時~11 時10 分 第1 セッション ミリタンティスムの境界:脱参加と非参加
司会:後藤仁(神奈川大学)
オリヴィエ・フィリウル(ローザンヌ大学)「脱参加の社会学のために」
樋口直人 (徳島大学)「アクティビズムの遺産はなぜ相続されないのか:日本における社会運動の担い手を
めぐって」

11 時10 分~12 時30 分 第2 セッション 社会活動家としての生
司会:イザベル・ソミエ(パリ第1 大学)
相川陽一(一橋大学)「運動経験の散種:三里塚闘争の支援経験者における“参加の持続”をめぐって」
フレデリック・ルスタン(フランス国立社会科学高等研究院)「日本におけるベトナム研究とベトナム戦争
世代:都市の反乱と認識論的革命のあいだで」

13 時30 分~14 時40 分 第3 セッション 学生運動と後継者
司会:オリヴィエ・フィリウル(ローザンヌ大学)
イザベル・ソミエ(パリ第1 大学)「1968 年:政治的事件と遺産」
後藤仁(神奈川大学)「60 年安保学生運動とその社会的背景」

14 時40 分~15 時50 分 第4 セッション 移民の位置
司会:稲葉奈々子(茨城大学)
シュクリ・メド(パリ第9 大学)「1970 年代以降のフランスにおける移民による運動と国家」
エレーヌ・ルバイユ(フランス国際関係研究所)「選択的移民政策の時代を迎えた日本における不法滞在者:
合法化を求める運動の出現」

16 時20 分~17 時30 分 第5 セッション 現代におけるホームレスの運動
司会:シュクリ・メド(パリ第9 大学)
稲葉奈々子(茨城大学)「 “占拠” という技法:フランスにおける“持たざる者”の運動」
ダヴィド=アントワーヌ・マリナス(日仏会館)「日本におけるホームレスの大義:闘争の戦略と組織の存続」

17 時30 分 閉会

6 月1 日(日) 日仏会館601 会議室
参加ご希望の方はdavidmalinas@gmail.com までE メールで事前にお申し込みください
使用言語:英語
アトリエ

集合行為に関する日仏共同研究:手法と展望
討論者の紹介

13 時~15 時30 分:フランス側および日本側討論者の紹介
集合行為に関する相互的研究の促進

16 時~16 時30 分:日仏共同研究プログラムCHORUS(フランス研究庁‒日本学術振興会)の紹介

16 時30 分~17 時:日仏両国におけるシンポジウム論考集の出版計画について

問い合わせ:日仏会館フランス事務所
〒150-0013 東京都渋谷区恵比寿3-9-25
tel : 03-5421-7641 fax : 03-5421-7651
http://www.mfj.gr.jp/
*6 月1 日(日)に参加ご希望の方はdavidmalinas@gmail.com までE メールでお問い合わせ・お申し込み
ください